Ma mère, mon héros.

ma-mere-mon-herosSalut m’man. Je t’aime. Pis t’es ma maman préférée.

Merci pour tout.

Pendant ma première année de cégep, si je me trompe pas, il fallait faire un «tatouage» personnalisé. On mettait un élément pour chaque question posée. Dans celles-là, il y avait « quelque chose dont vous êtes le plus fier ». J’aurai pu dire comme tout le monde et répondre mon entrée au Cégep, mon DES, une compétition gagnée. Mais la seule chose à laquelle je pensais, c’était à ma mère. Lors de la présentation, j’ai stressée. Jusqu’à ce que ce soit mon tour. Juste penser à ce que j’allais dire pis j’avais les larmes aux yeux. Ça partait mal. J’ai fini par expliquer que, la chose dont j’étais le plus fière, c’était ma mère. Elle en a vécue des choses difficiles m’man. (Mais ça n’enlève rien à mon p’tit papa qui a aussi eu une vie rough. Toi aussi, c’est l’heure que tu prennes un break p’pa.)

Bref, c’est ce que j’ai raconté à mes collègues de classe. La violence physique et mentale, la manipulation que ma mère a vécue avec son ancien conjoint. Tsé ben qu’émotive comme je suis, j’ai fondue en larme. Aujourd’hui encore, j’en reviens pas comment ma mère est forte. Comment elle a fait pour rester droite et fière malgré ces épreuves là. Ça brise des gens, la violence. Quand les autres te jouent dans la tête et détruisent ta confiance en toi, c’est pas quelque chose qui se répare tout de suite. Je l’ai vu rusher pour s’en sortir. T’as jamais vu quelqu’un se tenir debout de même.

Des fois je feel pas tout le temps, pis je me sens vide en dedans. J’ai l’impression que j’y arriverai pas. Je devrais penser à ma mère plus souvent. Me rappeler comment elle est forte, maman.

J’adore comparer les gens forts à des sapins verts, qui se tiennent debout malgré la tempête. C’est une comparaison que j’adore, tirée d’un de mes livres préférées: Marie-Tempête.

Ma mère c’est un sapin vert. En plus d’être majestueux, elle est forte et ne tombe jamais. Elle plie, mais jamais ne se brise.

Elle est comme ça, ma mère.

Elle s’est sacrifiée pour ses enfants. Une première fois en leur donnant la vie, ensuite j’ai perdu le fil. Elle a fait des erreurs, certes, comme tout le monde. Mais elle a appris, et elle enseigne maintenant à ses enfants comment ne plus les reproduire.

Tout le monde dit que sa mère c’est la meilleure, mais vous vous trompez… La meilleure, c’est la mienne.

ma-mere-mon-heros-2-1

(source: Amelia Chasseur-Chartier)

Depuis toujours.

Amelia Chasseur-Chartier

 


Étudiante au Cégep de Jonquière en journalisme, elle passe son temps sur Twitter et Instagram. La lecture et l’écriture font partie de son mode de vie. Vous devriez voir sa bibliothèque! Elle abuse du Puppy Filter sur Snapchat et rêve d’être une blogueuse ou de travailler dans un magazine comme ceux de son enfance. Ne vous méprenez pas, ce n’est pas parce qu’elle a des tatouages qu’elle fait partie d’un groupe de motards louches!  Vous êtes plus susceptible de la retrouver chez elle devant son ordinateur ou en train de lire sa dernière trouvaille littéraire.


(couverture: Amelia Chasseur-Chartier)

Laisser un commentaire