Accutane a sauvé ma peau

Traitement accutane a sauvé ma peauJ’avais le visage rempli d’acné. Ceux qui l’ont déjà vécu comprendront à quel point c’est difficile pour le moral. Ça te détruit de l’intérieur à petit feu. Après avoir essayé plusieurs crèmes prescrites par le médecin (Tactupump, Clindoxyl, Benzamycin, etc.), je n’ai pu constater AUCUNE amélioration. Je pouvais juste pas continuer à vivre avec ça. J’ai finalement été consulter une dermatologue, et c’est là qu’elle m’a parlé du traitement Accutane. C’est un traitement-choc pour l’acné à base d’isotrétinoïne – bref, de la vitamine A en quantité industrielle.

Mon rendez-vous a duré tout au plus cinq minutes. Diagnostic: acné nodulo-kystique. La dermato m’a posé quelques questions, et elle m’a tout de suite prescrit Accutane. Elle m’a assuré un suivi constant tout au long du traitement. Elle m’a aussi annoncé que je devais aller prendre des prises de sang tous les mois, pour être certaine que mon foie ne soit pas trop affecté. Je suis revenue chez moi (un peu sceptique) et j’ai fait quelques recherches sur internet. Pis là, j’ai commencé à capoter. La liste des effets secondaires potentiels d’Accutane est longue comme la route transcanadienne; Sécheresse extrême, saignements de nez, fatigue intense, problèmes de foie, sécheresse oculaire, diminution de la vue, brûlements d’estomac, dépression, et j’en passe! La majorité des effets secondaires sont à court terme, mais certains peuvent se prolonger. Évidemment, les effets secondaires sont différents d’une personne à l’autre. La prise d’Accutane engage aussi toutes les patientes à prendre la pilule contraceptive pendant le traitement, car en cas de grossesse, l’enfant pourrait avoir des malformations.

Même si les effets secondaires m’ont fait freaker, j’ai quand même décidé d’ingurgiter ce poison-là. J’étais vraiment prête à tout pour me débarrasser de mon acné. La longueur du traitement varie en fonction du poids du patient et de l’intensité de l’acné. Pour ma part, le traitement a duré environ six mois. Six mois à avaler une capsule de 40mg tous les soirs. Six mois à espérer ne pas faire partie du 30% des gens chez qui Accutane n’a aucun effet.

Le premier mois, j’avais encore plus de boutons. Selon la dermatologue, c’était normal. Ma peau était légèrement sèche, mais rien d’excessif. Le deuxième mois, mes lèvres ont commencé à fendre jusqu’au sang. Mon nez, lui, saignait au moins une fois par jour. Le troisième mois, ma peau est devenue plus sèche que le désert du Texas. J’étais comme un reptile qui muait, je pouvais peler des petites languettes de peau sur mon visage. Sans parler de la fatigue extrême qui me suivait tous les jours. J’avais de la difficulté à finir mes journées. J’étais tout le temps fatiguée et amorphe. Le quatrième et le cinquième mois, j’étais encore sèche comme un raisin sec. Mes lèvres ont fendu aux extrémités (tsé comme quand tu manges un Mr. Freeze et que le plastique te coupe les coins de bouche là). Bref, je ressemblais au joker dans Batman. J’avais beau me mettre une tonne de vaseline sur les lèvres, impossible de manger un hamburger. Par contre, je commençais à voir des résultats sur ma peau. Elle était de plus en plus nette et j’avais de moins en moins de boutons.

Le sixième mois, lorsque je commençais presque à m’habituer à ma sécheresse, le traitement s’est terminé. Je vais avouer que j’étais vraiment déçue que ça soit déjà fini. Mes attentes étaient tellement hautes, je pensais finir le traitement avec une peau presque parfaite. Pourtant, j’avais encore quelques boutons. Sans parler de toutes mes cicatrices. Lorsque j’ai été à mon dernier rendez-vous chez le dermato, elle était beaucoup trop contente pour moi que le traitement soit fini. J’essayais de cacher ma déception, mais je suis un livre ouvert, donc j’imagine qu’elle a lu la déception dans mon visage. Elle a essayé de me rassurer en me disant qu’Accutane continuait à agir même après la fin du traitement. Que dans quelques mois, ma peau allait se renouveler complètement.

Aujourd’hui, ça fait presque trois mois que mon traitement est terminé. Je n’ai plus aucun bouton. Bien sûr, il me reste encore des cicatrices, mais ça, c’est un autre combat. Je suis vraiment contente d’avoir passé au travers du traitement. Toute cette sécheresse, cette fatigue intense et ces sautes d’humeur en ont valu la peine. Je ne regrette rien du tout.

Si jamais vous songez à prendre Accutane, voici une petite liste des produits qui m’ont sauvé la vie durant le traitement!

Produits pour traitement Accutane

1) Mon pot de Vaseline, qui est vite devenu mon meilleur ami

2) La crème ultra-réparatrice pour le visage formule SOS de Jouviance, pour combattre (ou du moins atténuer) la sécheresse de la peau.

3) La crème avec FPS 50 Anthelios XL fluide de la Roche Posay, pour protéger la peau fragilisée par Accutane contre les dommages causés par le soleil.

Avez-vous déjà pris Accutane? Comment ça s’est passé pour vous?

Mélisande

 

 


Aventureuse et pétillante, elle a la tête débordante d’idées et de projets. Éternelle indécise, elle étudie présentement en communication, en sachant qu’un jour elle trouvera sa voix dans ce vaste domaine aux mille et une opportunités. Mélisande est une jeune femme curieuse et optimiste qui aime vivre simplement et profiter du moment présent. Passionnée par la vie et voyageuse dans l’âme, elle est inspirée par la mode, le bien-être et la photographie.


(couverture: clipartpanda.com)

1 commentaire sur  Accutane a sauvé ma peau

  1. Camille Mitchell Roussel
    5 septembre 2016 at 5:41 (1 année ago)

    Un moment donnée j’ai voulu l’essayé, pour avoir entendu parlé des résultats incroyables du traitement. J’ai une peau acnéique, mais en même temps, rien de catastrophique. Faque je l’ai pas fait. Je pense que je vais faire de l’acné toute ma vie, si je me fis à ma génétique, mais va ben falloir que j’apprenne a vivre avec parce que les effets secondaires d’accutane me semble beaucoup trop gros comparé aux boutons d’acné que j’ai… Mais c’est vraiment intéressant des témoignages de même, merci de ton partage :)

    Répondre

Laisser un commentaire