Voyager avec un seul sac; un défi de taille

voyager-avec-un-sacJe ne sais pas pour vous, mais j’aime souvent me donner de petits défis personnels. J’ai eu une peur bleue des aiguilles toute ma jeunesse, et maintenant c’est difficile à croire quand on voit la quantité de tattoos et piercings que j’ai!  J’ai aussi tenté la même chose avec ma peur des hauteurs. Avant, même la vue de talons hauts me faisait peur! Maintenant c’est moins pire mais bon, c’est quand même un long processus. J’ai aussi la peur de manquer de quelque chose quand je pars en voyage.  Et j’entends par ‘voyage’ chaque fois que je sors de chez moi. Alors vous pouvez imaginer comment ça se passe chez moi quand vient le temps de partir pour plusieurs jours. Deux jours en camping à 2 = mon VUS déborde, mon copilote fini souvent avec un oreiller sur les genoux, 10% son stock, 1% d’accessoires pour la voiture, 89% mon stock… et quand je reviens, le ¾ de mes vêtements n’ont même pas été portés. Tsé, pourquoi ne pas emmener une robe de bal? On ne sait jamais ce qu’il peut arriver perdu dans le fond de la Côte-Nord, mieux vaut prévoir!

Imaginez maintenant quand je dois prendre l’avion, avec une valise, UNE SEULE. Pis en plus, j’suis limitée sur le poids. Anecdote: j’ai déjà payé 200$ d’extra en revenant de voyage (pas en allant heureusement, probablement à cause de mes beaux yeux)!

L’an passé, j’ai décidé de me payer un trip en Virginie et me la jouer jetset; j’ai pris l’avion (parce que 12h de route seule, c’est long longtemps. Surtout quand t’as juste 5 jours de congés). Donc, je réserve le billet d’avion et que vois-je? Je dois payer 50$ pour apporter une valise avec moi. 50$ de moins dans mes poches pour me payer des vêtements. Tsé dans la catégorie ‘gérer ses priorités’, je suis une championne! Alors je me dit que ça doit se faire, voyager seulement avec un bagage de cabine – y’a rien là, plein de gens le font alors moi aussi, je suis capable! J’ai donc réservé mon vol, sans valise… Et c’est là que l’anxiété est arrivée. Je partais dans 2 semaines et je devais faire fitter tout ce que j’avais dans un carry-on.

(source: giphy.com)

Pouvez-vous croire que quand j’ai sorti tout ce que je voulais mettre dans ma mini valise, ça ne rentrait pas? En fait, je crois que ça n’aurait même pas rentré dans une valise régulière tellement j’avais trop de choses. Au final, après avoir réussi à faire une mini valise convenable, je suis partie, j’ai pris l’avion et je suis revenue. Je ne suis pas morte, j’ai pas craint pour ma vie, mes cheveux sont même restés sur ma tête! En fait, coté transport, c’est une des fois ou j’ai aimé le plus prendre l’avion. Toutes mes choses avec moi, j’ai pu fouiller dans ma valise entre mes vols, pas besoin d’attendre dans le carrousel interminable, et surtout, pas de stress. Arrivée chez moi, j’ai constaté que je n’avais même pas porté tout ce que j’avais emmené. Et je dois aussi vous avouer que j’avais avec moi 5 paires de souliers, en plus de ceux que je portais (je vous ai déjà dit que j’étais folle?), alors en plus d’avoir voyagé léger, j’ai pu me permettre des petites guidouneries!

J’ai tellement adoré mon expérience que je le refais cette année! Cette fois-ci, je me suis donné comme défi de ne pas overloader mon sac à dos que j’ai en plus de ma mini valise. Ce qui m’a un peu aidé la dernière fois c’est que j’étais logée chez un ami et non dans un hôtel, donc y’a certains trucs que je pouvais lui emprunter ou lui voler subtilement (euh, ce bout là c’est notre secret ok? Ne lui dites pas)!

Voici maintenant mon service public. Je vous énumère, en exclusivité (ayoye!), ce que j’ai mis dans ma valise. Peut-être que ça vous donnera des idées pour votre prochain voyage, parce que je sais que je ne suis pas toute seule à avoir peur de manquer de quelque chose!

 

Destination: Californie
Durée: 6 jours (incluant presque 2 journées complètes en transport)

 

Contenu de la valise:

  • 10 paires de bobettes (Jamais sans ma bobette propre!)
  • 2 maillots de bain
  • 3 paires de souliers (dont une dans mon sac à dos)
  • 2 paires de shorts
  • 5 camisoles/t-shirts
  • 8 robes
  • 4 brassières
  • 1 séchoir
  • 1 fer plat
  • 1 brosse à cheveux
  • 1 rouleau pour enlever les poils de mes matous (qui sont partout)
  • 1 étuis pour contenants remplis de liquide (shampoing, revitalisant, crème pour le corps, crème pour la face, crème solaire, 4 rouges à lèvres, pâte à dent et 2 vernis à ongles)
  • Et quelques petits effet d’hygiène/protection (protèges dessous, condoms…)

 

Et voici finalement, ce que j’ai apporté inutilement:

  • 1 paire de bobette de trop
  • 1 maillot de bain
  • 1 paire de souliers
  • 1 paire de shorts
  • 3 t-shirts
  • 3 robes
  • 1 brassière
  • 3 rouges à lèvres

(source: giphy.com)

Donc à mon avis, j’aurais facilement pu partir pour 7 à 10 jours avec ce que j’avais (en ajoutant des bobettes tséééé). Pour avoir consulté quelques sites avant de partir, il n’y a pas de trucs miracles – sauf celui de peut-être prévoir d’avance ce que vous  voulez porter… mais je ne le fait pas moi-même,  alors comment je pourrais vous le conseiller?

À moins de voyager dans le fin fond de la forêt amazonienne, il y a de très fortes chances que l’item qui vous manque soit disponible à une distance raisonnable. Des fois y’a du stress inutile qu’on peut s’éviter en se le rappelant comme ça. Faites surtout attention à la quantité de liquide que vous apportez, les règles ne sont pas les mêmes pour les valises de cabine que pour les valises qui vont en soute, mais ça reste tout de même réaliste pour la voyageuse moyenne qui n’est pas trop fan du maquillage.

Et la chose essentielle à faire ; consulter le site de l’ACSTA pour savoir ce que vous pouvez ou ne pouvez pas apporter en cabine. Il serait frustrant de devoir jeter quelque chose ou avoir droit à une fouille en règle inutile!

Sur ce, bon voyage!

 

KaDi

 


(couverture: animal-osteo.fr)

Laisser un commentaire