Apprendre à assumer ses poils!

assumer-ses-poilsAvoir des poils c’est normal, on en a tous. Les accepter par contre, c’est une toute autre paire de manche! C’est aussi quelque chose avec lequel je struggle encore. Je suis poilue, je l’avoue. Je m’épile les jambes de bas en haut, la ligne de nombril et bien plus, pour me sentir mieux dans ma peau. Encore là, c’est pas assez, parce qu’après ça viennent les poils incarnés. Et le plaisir de les enlever avec une aiguille et une pince à épilée (oui oui, c’est aussi satisfaisant qu’un point noir).

Dans ma vie de jeune fille poilue, mes parents m’ont payé une esthéticienne pendant longtemps. Pis je me suis tannée d’être pratiquement nue devant une genre d’inconnue parce qu’à 14 ans je ne voulais plus un seul poil sur le corps, alors j’ai commencé à me raser. Avec le rasoir est aussi venu les poils incarnés qui font mal et le fait de devoir me raser pratiquement à tous les jours. Après ça, j’ai été tannée de devoir me raser sans cesse, et de me gratter au sang à cause des poils incarnés, alors je suis retournée voir la quasi inconnue et me déshabiller devant elle (pas comme vous pensez là, rien de louche).

Pis j’ai lu sur le laser, sur son efficacité, sur ses prix… et je me suis lancée. J’avoue que la première fois, j’ai pleuré. Puis l’esthéticienne m’a proposé d’acheter une crème anesthésiante. J’ai arrêté de sentir mes jambes pendant les séances, mais ça me coutait encore plus cher. Une heure avant chaque séance, je devais mettre la petite crème et me saran-wrapper les jambes pour me rendre chez l’esthéticienne. Pis là, ça allait mieux.

Mais après un an et pas assez de différence à mes yeux, j’ai arrêté de payer beaucoup trop cher (minimum 500$ par rendez-vous) pour pas assez de résultats pis je me suis acheté un dépilateur électrique (meilleure chose au monde). Ça fait mal, j’avoue, mais ça prend zéro temps (genre 30 minutes pour tout ce que tu veux sur ton corps), pis t’as pas besoin d’aide. Après ça t’es bonne pour quelques semaines. Faque maintenant, j’utilise une combinaison de bande de cire de pharmacie et mon dépilateur électrique. Ensemble, je suis bien satisfaite des résultats.

Ce qu’il me reste à faire c’est de réussir à me trouver belle même poilue. Les jours d’hiver où ça fait deux mois que je ne me suis pas épilée et que j’ai l’air d’un ours, j’aimerais pouvoir me dire que je suis belle pareil. Si mon chum est capable de me trouver belle, même avec mes poils, pourquoi moi je pourrais pas?

(source: pinterest.com)

C’est un travail qu’il me reste à faire. Après avoir tout essayé pour me débarrasser de mes poils, il ne reste qu’à les accepter, parce j’ai beau les enlever à toutes les deux semaines… ils sont là pour rester j’pense!

Camille

 

(photo de couverture: Yudi Chen, tumblr.com)

Laisser un commentaire