Les faux ongles: un 10$ bien investi?

les-faux-onglesLentement mais sûrement, l’été a fini par se pointer le bout du nez. Je sais pas pour vous, mais on dirait que le beau temps et le soleil me donnent encore plus le goût d’avoir des beaux ongles manucurés. En plus, le festival des bals, des mariages et des partys est commencé, alors aussi bien être équipée!

J’adore le vernis à ongles et les huit milliards de couleurs disponibles, mais je déteste prendre le temps de le mettre et de l’enlever. En plus, je suis juste pas capable de m’en mettre sans que ça déborde de tout bord tout côté. Dans ce temps-là, on fait quoi? On se tourne vers les faux ongles!

Ceux offerts en salon sont très beaux, mais aussi très chers. Je me suis donc rabattue sur l’option la moins dispendieuse; les fameux faux ongles en boîte. Ça faisait une éternité que j’en avais pas acheté! Il y en a vraiment pour tous les goûts, des couleurs unies plus conservatrices aux motifs les plus wild. 

J’ai été au Tigre Géant (budget d’étudiant, #sorrynotsorry) et une fois rendue à la caisse, j’ai vu des faux ongles de la marque ImPRESS. J’ai été intriguée parce qu’il n’y avait pas de colle. En plus, l’emballage était cute: une bouteille de vernis, mais avec les ongles à l’intérieur. Vendu!

(source: notanotherpoppie.com)

L’application était relativement facile, sauf que la languette de plastique qu’on doit enlever se la jouait un peu difficile. Au total, ça a du me prendre 10 minutes pour les mettre et au niveau du look; wow! C’était très beau et ça faisait très « salon ».

Je les ai appliqués le samedi soir et le jeudi d’après, le premier ongle a décollé. Si on les enlève nous-même par contre, ça fait un peu mal, tellement la colle est efficace.  Reste que c’est quand même pas pire pour le prix. J’ai reçu plein de compliments en plus, alors on peut dire que l’opération était réussie.

J’ai aussi acheté des faux ongles de la marque KISS au Walmart. Je les avais vus sur internet et les motifs m’avaient charmée. Il y en a vraiment de plusieurs modèles différents. J’en ai pris des noirs avec des brillants bleu et orange au bout de l’ongle. Dans le paquet, il y a un bâton de colle et des bandelettes adhésives. J’ai essayé avec une bandelette adhésive, mais ç’a été un désastre total! Donc je me suis rabattue sur la bonne vieille colle.

les-faux-ongles3

(source: crystalcandymakeup.com)

Ce que j’aime de ces faux ongles, c’est que chacun porte un numéro de 1 à 10. Donc lorsque tu trouves la bonne largeur d’ongle pour ton pouce, par exemple, tu n’as qu’à trouver l’autre avec le même numéro et le tour est joué pour l’autre main! Pour la pose, tout a bien été. Par contre, je les ai mis le jeudi et en moins de 24 heures, trois ongles étaient déjà décollés. Un peu décevant, hein.

La fin de semaine a achevé mes faux ongles, que ce soit en poussant le banc d’auto, en me grattant ou en sortant de la douche. À la fin, il ne restait que 3 survivors, que j’ai enlevés moi-même le lundi matin.

La vrai question est: est-ce que ce fût un 10$ bien investi?
La réponse c’est : euh, je sais pas.

Dans un monde idéal,  je prendrais la tenue des imPRESS et le look des KISS.

Vous laissez-vous tenter par des faux ongles pour vous dépanner, quand vous êtes un peu à la dernière minute pour un événement, ou quand vous avez pas le budget pour aller au salon?

Carolanne

 

(photo de couverture: impressmanicure.com)

Laisser un commentaire