« T’as combien de tattoos? »

guide-ton-premier-tattooC’est inévitable: je suis en train de perdre mon temps dans un groupe Facebook, et à un moment ou un autre, dans les commentaires, quelqu’un me pose LA question! Une des questions à laquelle je déteste le plus répondre, parce que j’peux pas donner de réponse courte et précise. Parce que j’peux pas dire « j’en ai 2 » et en finir là. Parce que je dois toujours fournir des explications qui en finissent plus, sur l’endroit, la grosseur, le nombre de séances, le temps, etc. Rien de simple, finalement.

Quelqu’un fini toujours par me demander « T’as combien de tattoos? »

Comme dirait un de mes artistes préférés, Pépé (j’parle ici de Pépé et sa guitare – mais c’est pas sa guitare qui dit ça), « c’est pas parce que t’as quelques tattoos que t’es tough! »

En fait, le vrai problème avec cette question là, c’est que je ne sais pas comment les compter, mes tattoos. À première vue, je suis portée à dire que j’en ai 6, mais quand je donne cette réponse là, j’ai droit à des « Ah, je croyais que t’en avais beaucoup plus que ça » et des « Juste ça? T’es toujours rendue chez ta tatoueuse, c’est ta deuxième maison« . Effectivement, six semble peu, dit vite de même, pis c’est vrai que je suis toujours rendu là depuis 2 ans. Mais si je compte le nombre de dessins que j’ai, le chiffre change. On est rendu à 14. Mais encore là, c’est quoi 14 tattoos? J’en ai un qui a pris 5 minutes à faire et qui fait 3 cm carré, c’est tu considéré comme un bébé tattoo? Je sais pas moi, pour les gens non tatoués ou peu tatoués, ça représente quoi UN tattoo.  Ça se compte comment, c’t’histoire là?

À mon avis, le meilleur moyen de compter, c’est en heures. J’en ai pour environ 25 heures, soit une journée complète de ma vie assise, ou couchée, à me faire rentrer des aiguilles et de l’encre dans le corps, 10 million de fois. 2 mois et demi au total à souffrir après, en me demandant ce qui m’a pris d’y retourner encore. Parce que oui, ça fait mal un coup fini, ben plus que pendant. Pis le mal dure une couple de jours, j’vous mentirai pas. Mais un coup guéri, on est plus que fière de notre tattoo et on veut le montrer à tout le monde. 15 ans de ma vie à attendre mon prochain fix comme une héroïnomane finie qui attend sa prochaine dose! J’suis une junkie de l’aiguille colorée!

guide-ton-premier-tattoo2(par Michaël Cloutier, via facebook)

Fini la montée de lait, c’est ici que j’me rends un peu plus utile pour ceux qui sont vierges du tattoo et qui pensent aller marquer leur corps à tout jamais. Je ne suis peut-être pas une experte, mais j’me permets tout de même de vous donner quelques petits conseils praticopratiques avant que vous alliez confier un de vos membres à un spécialiste de la coloration permanente.

Ton dessin!

Rappelles-toi que tu risques de l’avoir jusqu’à la fin de tes jours. Si tu décides de te faire tatouer un Minion sur le bras parce que c’est cool et que tout le monde aime ça en ce moment, faut penser que ça sera peut-être pu aussi cute dans 20 ans.  (No offense aux gens avec des tattoos de Minions hein!)

Choisis bien ton tatoueur!

Ça se magasine, ça! Ils ont tous une spécialisation dans un ou plusieurs styles. Celui qui a tatoué ta chum de fille lui a peut-être fait une rose de malade, écœurante, pleine de couleurs et de détails, mais il ne fera peut-être pas nécessairement le plus beau portrait. Regardes ses œuvres et son portfolio, poses des questions sur son expérience, son tarif et patati et patata. Faudrait pas que tu te fasses tatouer « La vi es bel » non plus! Y’a plus ou moins de règlementation pour devenir tatoueur au Canada, alors assures-toi que le tien utilise des produits stériles, qu’il porte bien ses gants et qu’il ne travaille pas dans un endroit louche ou tu peux piquer une jasette avec une coquerelle! Surtout, n’ignores pas tes mauvais feelings; tu dois être complètement en confiance avec la personne qui te fera souffrir de bonheur!

Évite les crèmes miracles!

Tsé celles qui sont supposé augmenter l’endurance ou réduire la douleur. Plusieurs tatoueurs refusent de tatouer avec ces crèmes là parce qu’elles peuvent changer la texture de la peau et altérer le résultat. Be real, souffre un peu, et fais confiance à ton endorphine. Tu vas être vraiment plus fière de toi après.

Choisis bien l’emplacement de ton tattoo!

Y’a des places qui font plus mal que d’autres; parles-en à ton tatoueur. Tu peux aussi lui demander de te tatouer un peu sans encre avant, pour voir le feeling. Desfois on est surpris de réaliser à quel point ça fait beaucoup moins mal que ce qu’on croyait. Juste pour te dire, si ça peux te rassurer: j’ai souvent passée proche de m’endormir en me faisant tatouer.

(source: tumblr.com)

Je t’ajoute ici un petit guide beaucoup plus complet qui va t’aider à survivre à ton premier tattoo. Une fois que tu auras fait toutes tes recherches et que tu seras sur la chaise de ton tatoueur, suis ses conseils pour la guérison – c’est LUI le spécialiste à ce niveau-là!

Bonne séance de thérapie masochiste et rappelles-toi que de se faire tatouer peut créer une dépendance, et que toi aussi tu finiras probablement par compter tes tattoos en heures!

KaDi

(photo de couverture: x)

4 commentaires sur « T’as combien de tattoos? »

  1. Geneviève Dauphinais
    4 juin 2016 at 4:36 (1 année ago)

    Je savais que c’était toi avant même de lire l’article! Mon chum sera sûrement d’accord avec toi. Le jour où je vainquerai ma peur des aiguilles, je t’appelle!!

    Répondre
    • KaDi
      5 juin 2016 at 3:32 (1 année ago)

      Ahahahah, comme je ne pouvais pas passer à côté du sujet, j’ai décidé d’en parler dès le premier article!
      J’attends ton appel!

      Répondre
  2. Céline Sorel Marotte
    5 juin 2016 at 1:54 (1 année ago)

    Et elle a bien raison. Merci pour ce commentaire très bien écrit XXX

    Répondre
    • KaDi
      7 juin 2016 at 1:04 (1 année ago)

      Ma fan #1!

      Répondre

Laisser un commentaire