Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Diva Cup

La fameuse Diva Cup!J’ai fait le switch vers la fameuse Diva Cup il y a quelques années déjà, et chaque fois que j’en parle (parce que je le fais ouvertement et souvent, je suis comme la Jésus de la menstruation, qui apporte la bonne nouvelle), mon auditoire est toujours très sceptique. On dirait que les gens en ont peur. Par contre, chacune de mes amies que j’ai convaincue à l’essayer m’a dit que ça avait révolutionné leur façon de dealer avec les menstruations, et qu’elles étaient vraiment contentes de l’avoir adoptée. C’est que ça change votre vie pour vrai, cette affaire-là.

J’ai vu beaucoup de blog posts à ce sujet sur plusieurs plateformes au fil des années, mais on dirait que ça reste encore un tabou. Pourtant, la coupe menstruelle gagne vraiment à être connue, alors aujourd’hui, je vais vous en parler en détails. Ça va être un peu long, mais je vais TOUT vous dire. TOUT !

Ce qui m’a convaincue de l’essayer au départ était vraiment le point de vue écologique et économique. Pensez à tout le carton et/ou le plastique gaspillé avec chaque tampon (ou serviette) que chaque fille utilise à chaque semaine de menstruation, toute sa vie. Ça a simplement aucun sens, et la planète Terre doit être fucking découragée.

En plus, ça coute vraiment cher, acheter tout ça. Même en pack chez Costco! Et de devoir faire le plein à chaque  mois… Ugh. La Diva Cup est seulement 37$, et elle va vous durer environ 1-2 ans si vous y faites bien attention. Elle tombe souvent en rabais dans les pharmacies. Surveillez les deals !

Deux modèles sont offerts : Le 1, pour les femmes de 30 ans ou moins qui n’ont jamais eu d’enfants et la 2, pour les femmes de 30 ans et/ou les mamans. Il se peut qu’un modèle vous convienne mieux que l’autre sans que vous ne vous classiez nécessairement dans sa catégorie, comme tous les vagins sont assez différents. #AllThePlounes

Elle est en silicone, donc très safe et très hygiénique. Elle vient dans un petit sac ben ben fancy (pas pentoute, mais c’est le dernier de nos soucis) super facile à trainer dans sa sacoche. C’est mauve, ya un p’tit motif. C’est assez discret, et ça ne prend pas de place.

(source: nicolejardim.com)


La Cup s’insère facilement dans le vagin
. Ya deux façons recommandées de la plier, ou vous pouvez vous improviser pro de l’origami le temps de vous l’insérer dans la ploune. Comme vous avez peut-être rushé avec vos tampons au début, ça se peut que ça prenne quelques temps avant que vous soyez vraiment à l’aise avec la Cup. Mais ça vaut vraiment la peine de persévérer !  Au début, d’ailleurs, ils vous recommandent de porter des protèges-dessous question de pas scrapper vos bobettes. D’un coup que.

Peut-être que vous allez avoir besoin de couper un bout de la petite tige, peut-être pas. Une fois que vous l’avez bien placée, vous ne sentirez plus du tout la Cup. Tsé, les femmes dans les annonces, vraiment trop heureuses de faire des activités pendant qu’elles sont dans leur semaine? Genre de l’équitation, de la natation, du saut en parachute ? Ça va être vous. Vos rêves seront enfin réalisés !

Vous sentirez la Cup encore moins qu’un tampon. Mille fois moins qu’une serviette. La liberté, j’vous jure. Ça vous permettra aussi de vous adonner à quelques coquineries (on parle de sexe, ici) si vous vous sentez particulièrement horny et que vous êtes à l’aise avec ça. Pas de fil qui sort ou quoi que ce soit. A whole new world.

 (source: menstrualblog.tumblr.com)

Non, ça ne coule pas. Comme vous pouvez le voir avec ces gifs, c’est vraiment étanche. C’est fait pour faire un effet ventouse dans votre dedans de madame, alors pas de stress.

Vous pouvez la garder pendant maximum 12 heures. Pas besoin de l’enlever pour faire vos besoins. Pas besoin de courir aux toilettes à chaque break pour faire le switch. Si vous avez un flux abondant, surtout dans les premières journées, vous allez quand même avoir besoin de la vider plus souvent que deux fois en 24 heures, mais quand même. On parle de quoi? Trois-quatre fois par jour VS nos 4000 tampons quotidiens d’avant? Sign me UP.

Pour une fille qui devait se mettre un cadran en plein milieu de la nuit pour aller changer de tampon, je peux vous dire que j’adore vraiment la Cup pour ça. Je peux dormir en paix sans avoir peur de me réveiller dans une marre de mon propre sang, comme si j’avais tué une famille de 7 pendant mon sommeil.

La Cup peut contenir environ 30 ml de sang, et l’écoulement moyen, pour la durée totale des menstruations, est de 30 à 60 ml. Il est possible que vous en perdiez plus ou moins, mais avec le temps vous allez vous faire une bonne idée et vous allez pouvoir savoir environ quand il est temps de la vider.

Si vous êtes à la maison, vous pouvez la vider dans la toilette et la laver dans le lavabo avant de la remettre. Dans une toilette publique, il suffit de la vider dans la toilette, de l’essuyer avec un papier et de la réinsérer. Vous n’aurez qu’à la laver plus tard, plus en intimité.  Truc de pro : si vous pouvez, trainez avec vous une bouteille d’eau. Vous pourrez donc la rincer dans la cabine sans avoir besoin de vous rendre au robinet. Magiiiie.

Un petit savon de la marque officielle peut être acheté en même temps que la Cup, mais tout savon doux sans odeur va faire la job. Il se peut qu’elle se décolore un peu avec le temps, et c’est normal (elle chill quand même avec beaucoup de sang dans votre utérus). Au besoin, vous pouvez la mettre dans de l’eau bouillante pendant environ 10 minutes et elle redeviendra comme neuve.

C’est beaucoup trop pratique pour les débuts ou les fins de menstruations, ou vous ne saignez pas beaucoup, mais ou vous saignez assez pour devoir utiliser une protection. Ya rien de pire que d’essayer de retirer un tampon trop sec en ayant l’impression de s’arracher l’intérieur, ou de pogner le syndrome du choc toxique. Pas de risques avec la Cup pour ni un ni l’autre. Et ça n’assèche pas votre ploune, donc pas de vaginite non plus. Yay.

C’est facile à enlever. Vous pouvez tirer sur la petite tige, et tout se passe bien. Il faut bien pincer le bout de la Cup, ce qui enlève l’effet de succion. Ensuite ça slide super bien! Comme dans du beurre. (Joke douteuse).

Si elle est trop haute et que vous ne vous rendez pas avec vos doigts, pas de panique. Le vagin est vraiment pas tant profond, donc elle n’est pas perdue dans un vortex sans fin. Faut juste forcer un peu avec vos petits muscles (comme pour faire caca) pour la déplacer doucement vers la sortie. Vous pouvez ensuite la prendre avec vos doigts et la tirer.

D’autres points positifs ? Pas d’odeurs (parce que c’est normalement le contact du sang avec l’air qui fuck toute la patente). Pas de chance de l’oublier, ou d’en mettre deux (on sait toutes que ça peut arriver avec un tampon, OK? Pas de jugement). Pas besoin de trainer des back-ups super encombrants. Pas besoin de chercher frénétiquement une poubelle pour y jeter tampons et/ou serviettes, donc on élimine tout de suite les situations malaisantes quand vous allez aux toilettes dans une salle de bain inconnue.

La boite comprend un livret super détaillé si vous avez d’autres questions!

Les seuls points négatifs pèsent pas vraiment beaucoup dans la balance :

Ben oui, desfois vous allez peut-être avoir un peu de sang sur les doigts. C’est le vôtre. C’est pas grave. Ça arrive aussi avec des tampons (surtout ceux sans applicateurs, comme les OB par exemple) et les serviettes. On s’essuie, on se lave les mains, et la vie continue.

Ben oui, desfois vous allez être dans une toilette publique et vous allez la retirer et ça va faire un p’tit bruit de succion louche. Si c’est très silencieux comme ambiance et que vous ne voulez pas apeurer la madame qui fait pipi dans le stall d’à côté, vous avez juste à tousser en même temps ou faire du bruit en vous prenant du papier de toilettes. Vous allez devenir des masters du camouflage auditif. Ça va vous être utile pour plein d’autres situations dans la vie (ou pas).

Honnêtement, je pense que ce sont les deux seuls points un peu moins le fun… Mais ils restent vraiment futiles comparés au reste, comme vous pouvez le constater.

Je vous parle de la Diva Cup car c’est elle ma BFF, mais il existe aussi d’autres marques (donc d’autres grandeurs, couleurs) sur les internets.

Je vous la recommande fortement !

Si vous n’êtes pas encore convaincues, je vous invite à lire ÇA et ÇA. Et surtout à regarder ÇA.

L’avez-vous déjà essayée, ou adoptée ? Vous en pensez quoi?

Ava xx

2 commentaires sur Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Diva Cup

  1. Laurence
    16 mars 2016 at 2:31 (1 année ago)

    Tellement bien expliqué! Pour moi ça a coûté 1 mois de sous-vêtements (on devient pas des pros tout de suite quand même) mais depuis que je suis experte, c’est tellement pratique! <3

    Répondre
    • Ava
      16 mars 2016 at 6:02 (1 année ago)

      Merci ! et yaaasss la Diva cup!

      Répondre

Laisser un commentaire